Imagen de Portada

Le jeu des familles dans le roman du XIX º siècle

  • Autor: Bernard, Claudie
  • Editorial: Université de Saint Étienne

0

Pendiente de reposición  

0 €

Actualmente no disponemos de este material en nuestro almacén. Si desea que le informemos cuando haya sido repuesto, introduzca su dirección de correo electrónico en la casilla correspondiente y pulse en el botón Me Interesa. Muchas Gracias.
Dirección de correo electronico:

Material válido paraClase de materialTipo de materialCarreraCurso
EVOLUCIÓN DE LA NOVELA FRANCESA EN EL SIGLO XIXUnidad DidácticaBásicoMÁSTER UNIVERSITARIO EN ESTUDIOS FRANCESES Y FRANCÓFONOS  

Reseña

Médiation entre l’individu et la société, la famille apparaît comme un facteur essentiel tant dans la construction des egos que dans l’élaboration de l’ordre collectif. En un XIXe siècle où se modifient les normes et les pratiques de l’institution, le roman explore les règles, les enjeux, les dessous de cartes de celle-ci, et, misant sur la dynamique de la mêmeté et de l’altérité qui assure le renouvellement domestique et généalogique, en fait jouer les possibles.

Le Jeu des familles se penche d’abord, avec Balzac puis Paul Bourget, sur les nostalgies patriarcales, qui exaltent les valeurs de la filiation et de la transmission, vecteurs de la mêmeté. Il se tourne ensuite, avec Balzac, les Goncourt et Zola, vers les atouts et les handicaps du familialisme bourgeois moderne, qui privilégie les préférences individuelles et l’alliance, point d’insertion de l’« autre ». Il examine l’utopie d’une rédemption fraternitaire proposée par George Sand et Eugène Sue, qui rêvent de faire de la famille la matrice de la cohabitation des classes et de la réconciliation des sexes. Il suit enfin, chez Edmond de Goncourt, Barbey d’Aurevilly et Elémir Bourges, la décadence des lignages et des maisonnées fin de siècle, dans lesquelles se brouillent délibérément les cartes. Convoquant de nombreux textes, fictionnels et non fictionnels, cet essai montre comment le roman répercute, repense, reconfigure l’institution, et participe ainsi à sa redéfinition.

Claudie Bernard, professeur à New York University, est l’auteure du Chouan romanesque, Balzac, Barbey d’Aurevilly, Hugo (PUF, 1989), du Passé recomposé, le roman historique français du XIXe siècle (Hachette, 1996), de Penser la famille au XIXe siècle (PUSE, 2007). Elle a édité, en collaboration avec Chantal Massol et Jean-Marie Roulin, Adelphiques, sœurs et frères dans la littérature française du XIXe siècle (Kimé, 2010).

Detalles

  • Nº de edición:
  • Año de edición: 0
  • Número de reimpresión:
  • Año de reimpresión: 0
  • Lugar: FRANCIA
  • Dimensiones:
  • Páginas: 0
  • Soporte:
  • ISBN: 9782862726458

Recomendar a un amigo

Si deseas recomendar este material a un amigo, escribe tu nombre y su dirección de correo electrónico.
Tu nombre: Su e-mail:


Logotipo de la Universidad Nacional de Educación a Distancia

© Fundación Ramón J. Sender 2000-2017. Registrado en España
Centro de la UNED Barbastro [Contacto]

Logotipo de la Fundación Ramón J. Sender

Icono de alerta Las cookies nos permiten ofrecer nuestros servicios. Al navegar por LibrosUNED.com, consideramos que acepta el uso que hacemos de ellas.
Puede cambiar la configuración de cookies en cualquier momento. Para más información, puede consultar nuestro documento de politica de cookies

Cerrar